Auto-Univers

Comment choisir ses pneus ?

Logo auto-univers

Tout ce qu’il faut savoir sur le changement des pneus

Les pneus des voitures sont le résultat d’un mélange de conception chimique, ingénierie et physique. Ils sont beaucoup plus que des matériels noirs et ronds. D’après les expériences que j’ai vécues, je vais vous donner leurs composants, vous apprendre à lire les marquages figurant sur les flancs et vous expliquer les pneus les plus adaptés à votre voiture. Je vais vous expliquer également comment et quand changer vos pneus. Si vous ne savez pas comment entretenir vos pneus, je vous donne aussi des conseils de conduite pour la longévité de vos pneus. Découvrez également dans cet article la signification de l’étiquetage sur les pneumatiques selon la règlementation européenne en la matière.


voiture d'occasion

Comment changer ses pneus 

Comme tous les matériels utilitaires, les pneus ne sont pas conçus pour durer éternellement. Cependant, une personne achète de nouveaux pneus lorsque les pneus de sa voiture sont en état d’usure ou lorsqu’ils sont endommagés. Pour vous aider à changer vos pneus, voici quelques règles d’or à respecter.


Changer les pneus par quatre ou par deux ?

Les 4 pneumatiques d’un véhicule doivent obligatoirement être équipées de pneus identiques. Si vous n’aviez pas les moyens pour vous offrir en même temps les 4 pneus identiques, je vous conseille de choisir 2 pneus identiques par couple. Pour un changement de pneumatiques, il est recommandé de changer vos pneus par 4 ou par 2. De ce fait, les pneumatiques d’un même essieu doivent être identiques c’est-à-dire même marque, mêmes dimensions, même sculpture, mêmes indices de vitesse et de charge. Je vous conseille également de privilégier les dimensions indiquées par le constructeur du véhicule ou par le garage automobile. Vous devez aussi monter les pneus neufs sur l’essieu arrière afin de limiter les pertes d’adhérence, qu’il s’agisse d’une automobile à quatre ou à deux roues motrices, propulsion ou traction. Il est possible également de modifier la dimension du pneumatique de votre véhicule, en sollicitant le service d’un professionnel.


Crevaison, usure, réparation de pneus

Je vous conseille fortement de contrôler l’état de vos pneus au moins une fois par semaine. Est-ce que les pneus sont crevés ? Comment sont son état d’usure ? Faut-il les remplacer définitivement ? Si vous n’aviez la notion pour déterminer les témoins d’usure de vos pneus, demandiez conseil à votre garagiste. Au moins une fois par mois, vérifiez également la profondeur des sillons et leur pression, observez si les pneus montrent des dommages latéraux ou toute forme d’usure. Si vous aviez de doute sur vos pneus usagés, n’hésitez pas à consulter un Mécanicien auto pour confirmer sa bonne tenue de route.


voiture d'occasion

Les raisons de changer ses pneus

Pour garantir votre sécurité, je vais maintenant vous donner les 5 bonnes raisons de changer vos pneus. Si, dans d’autres cas, les pneus sont réparables, ils doivent avant tout faire l’objet d’un contrôle minutieux réalisé par un garagiste spécialisé pour la réparation, le montage et démontage des pneus. Il peut confirmer que vos pneus n’ont pas subi de différents dommages internes et externes. Le démontage de la chambre à air et l’enveloppe est une démarche important pour juger de manière exacte et précise sur l’état des pneus.



  1. La limite d’usure légale sur le Code de la route est atteinte

  2. Selon le Code de la Route : « Le témoin d’usure de 1,6 millimètre indique la hauteur de gomme minimum légale » ou encore « La différence entre la profondeur des rainures principales de 2 pneumatiques montés sur un même essieu ne doit pas dépasser 5 millimètres ». Si vos pneus ne respectent pas l’un de ces articles sur le Code de la Route, vous devez impérativement remplacer vos pneus ou encore procéder à une réparation.


  3. Les pneus sont crevés

  4. En situation de crevaison, votre pneu doit obligatoirement faire l’objet d’un contrôle par un garagiste. Lui seul peut confirmer que la chambre à air intérieure n’a pas subi de dommages rendant le pneu irréparable. Pour le changer, il existe sur le marché des pneus pas cher de différentes marques.


  5. Les pneus sont en phase de vieillissement

  6. Il est difficile de prévoir la longévité des pneus. De plus, elle ne dépend pas de la date de fabrication indiquée par le fabricant. Des pneus peu utilisés peuvent déjà montrer quelques signes de vieillissement. De nombreux facteurs peuvent facilement affecter la longévité des pneus tels que les conditions climatiques, les conditions d’utilisation et de stockage, de charge, de vitesse, de pression de gonflage et d’entretien. Chacune de ces conditions peut modifier rapidement la durée de vie de vos pneus. Pour votre information, il convient de demander des conseils de sécurité et d’usage à un professionnel.


  7. Le pneu présente des signes d’usure anormale

  8. Des usures anormales au niveau de la bande de roulement, sur les épaulements ou au centre du pneu sont souvent des signes de présence d’un problème mécanique tels qu’un défaut d’équilibrage, de parallélisme, de transmission ou de suspension. Elles peuvent être également les résultats d’une pression inadaptée. Si vous constatez une moindre anomalie au niveau de vos pneus, je vous conseille tout de suite de contacter un professionnel.


  9. Le pneu est totalement endommagé

  10. Un trou, un objet contondant ou un trottoir peuvent endommager votre pneu. Toutes crevaisons, perforations, déformations ou coupures doivent être examinées par un mécanicien. Lui seul peut vous informer sur la possibilité de réparation de votre pneu. Obligatoirement, vous ne devez jamais vous déplacer en voiture avec un pneu endommagé. Il est interdit également de rouler à plat sans demander l’avis d’un mécanicien. C’est un règlement de sécurité impérative, car seule la vérification après démontage par un garagiste professionnel peut confirmer si votre pneu n’a pas subi des lésions internes.



voiture d'occasion

Quel type de pneu pour chaque saison 

Vous gardez habituellement les mêmes pneus toute l'année ? Si c'est le cas, vous prenez peut-être un risque inconsidéré : certains pneus sont inadaptés à la conduite sur des terrains glissants ou givrés. Pour votre sécurité, assurez-vous d'avoir des pneus adaptés !


Pneu spécial été

Pendant l’été, lorsque la gomme du pneumatique et le bitume atteignent des températures assez élevées, les pneus s’écrasent davantage sur le revêtement de la route. Le comportement de votre voiture devient alors moins précis et il est difficile de maîtriser la conduite sur route. Conçus exclusivement pour éviter ce phénomène, les pneus de la gamme Michelin ou Continental maintiennent votre plaisir de conduite et votre sécurité durant cette saison. Je vous conseille de les monter dès que les températures remontent au-dessus de 7 °C et de les garder jusqu’à l’automne.


Pneu spécial hiver

À l’inverse, si la température descend en dessous de 7 °C, je vous conseille de démonter les pneus pour la saison d’été, car ils sont moins performants en hiver. Sur routes mouillées, froides, gelées ou enneigées, la sculpture et la gomme des pneus pour l’hiver permettent une meilleure adhérence, une bonne motricité, un freinage plus sécurisant. Sur le marché des pneus neufs ou d’occasion, vous aurez un large choix de marque, de référence ou de dimension pour les pneus exclusivement réservé pour la saison d’hiver.


Pneu toute saison

Changer les pneus à chaque saison climatique est parfois fatigant et ennuyeux. Pour éviter cette démarche, je vous conseille de choisir les gammes de pneus « All Season » ou « toute saison ». Les pneus mélangent à la fois les performances des pneus d’hiver et des pneus d’été. Ils garantissent une bonne tenue de route sur neige et résistent à une forte température. Bref, pour l’achat d’une voiture d’occasion, pour le tunning d’un véhicule ou encore pour le changement des pneumatiques, je vous conseille de solliciter le service d’un professionnel dans l’entretien, modification et vente des accessoires automobiles. Rien ne vaut que de bénéficier du service d’un garagiste professionnel pour prendre soin de votre voiture.


voiture d'occasion

Comment lire les marquages de pneus 

Le marquage d’un pneu est indiqué sur le flanc. Outre le nom de la gamme et de la marque, vous pourrez lire les caractéristiques du pneu et la dimension : hauteur du flanc, largeur, diamètre, indice de charge, structure et indice de vitesse. Pour ma part, j’ai l’habitude d’utiliser des pneus de dimension 205/55 R16 et en marquage 91 V. La lecture du marquage se présente comme suit :




  • Le nombre 205 correspond à la largeur du pneu en mm : ici le pneu fait 205 mm de large.
  • Le nombre 55 indique notamment le numéro de série des pneus c’est-à-dire la relation entre la largeur de section et la hauteur du flanc. Pour mon pneu, 55 % de la largeur du pneu équivaut à la hauteur du flanc. Pour votre information, l’adhérence en virage et la bonne tenue de route dépendent de la hauteur du flanc.
  • La lettre R indique la construction interne du pneu. R s’agit de la construction « radiale ». La majorité des pneus disponibles sur le marché et dans les stations de montages sont de construction radiale. Ce dernier signifie que les câbles textiles traversent le pneu d’un bourrelet à l’autre.
  • Le nombre 17 vous informe sur le diamètre intérieur du pneu ou sur la hauteur de la jante. Il est exprimé en pouce, le diamètre de mon pneu est donc de 17 pouces.
  • Le nombre 97 indique notamment l’indice de charge c’est-à-dire la charge maximale supportée par le pneu selon le gonflage à la pression maximale sécuritaire. Dans ce cas, mon pneu peut donc supporter 97 kg puisque l’indice est de 97 : pour cet indice, la charge maximale supportée par mon pneu est de 730 kg.
  • La lettre W indique la vitesse maximale à laquelle le pneu peut supporter une charge. Les indications de vitesse vont de A (indices les plus bas) à Y (indice le plus élevé). Pour mes pneus, la lettre W indique une vitesse maximale de 270 km/h.


voiture d'occasion

Conseils d’utilisation et de sécurité des pneumatiques

Les pneumatiques jouent un rôle important parmi les pièces d’un véhicule, c’est l’unique point de contact entre la route et la voiture. De ce fait, il est indispensable de préserver les performances et la qualité de vos pneumatiques : pour cela, je vous recommande de bien respecter les conseils d’utilisation et de sécurité.


Aviez-vous déjà entendu le terme aquaplaning ou hydroplanning ? Il s’agit d’une perte d’adhérence des pneus lorsque vous conduisez sur route mouillée. C’est un phénomène très dangereux, puisque vous n'arrivez plus à maitriser votre véhicule. Ce phénomène est causé par un excès d’eau s’accumulant sous les pneumatiques, l’excès de vitesse amplifie également le phénomène de l’aquaplanage. Difficile à éviter durant la saison d’été, l’aquaplaning peut cependant être contrôlé par le conducteur... à condition de rester vigilant et de respecter les différentes recommandations sur l’état de sa voiture.

Pour réduire les risques de l’hydroplanning, vous devez prendre quelques précautions radicales et simples :

  • Vérifier chaque mois la pression des pneus à froid, car une pression insuffisante augmente les risques.
  • Je vous conseille également de vérifier les degrés d’usure et l’état des pneus. Des rainures lisses ou même moins profondes ne permettant pas de disperser l’eau.
  • Vous devez également réduire votre vitesse à l’approche d’une zone d’accumulation d’eau et dangereuse pour diminuer le risque de dérapage et de sortie de route incontrôlée.

En cas d’aquaplaning, tout conducteur a le réflexe de freiner sa voiture mais je vous déconseille ce geste sauf si votre véhicule est équipé d’une plaquette de frein à titre ABS. En effet, freiner la voiture est le meilleur moyen pour perdre la maitrise de la conduite et de partir en tête à queue sur une zone dangereuse et mouillée. La conduite à adopter est simple, il vous suffit de ralentir progressivement la voiture en relâchant tout doucement l’accélérateur. Il est important aussi de garder la trajectoire. La perte d’adhérence, certes stressante, n’est que temporaire et même si elle déstabilise la conduite, sur une route moins trempée, votre voiture retrouvera certainement son adhérence.


Auto-Univers

Le blog des passionnés

Inscription à la newsletter

Ne ratez plus un seul de nos articles en nous laissant votre email !